Articles écrits par buz

Streetball, une histoire de Mixtape

Les beaux jours arrivent, c’est le moment idéal pour regonfler sa balle orange et aller bruler ses baskets sur les playgrounds du quartier. Qui dit playground dit streetball et qui dit streetball dit MIXTAPE!

Les mixtapes de streetball enchainent les actions, les moves et les dunks plus spectaculaires les uns que les autres. Souvent en rythme avec une bande son bien ghetto.

Comment parler de mixtape sans citer AND1? Impossible, AND1 à été la première marque à miser sur le streetball et à distribuer des cassettes VHS sous le manteau. La AND1 Mixtape Volume 1 met en scène les moves inhabituels de Skip to my Lou. Gros carton, tous les kids se les arrachent et tentent d’imiter le maitre. Le succès est énorme et l’engouement pour le streetball devient international. Perso, c’est lors d’un entraiment avec mon club de l’époque (début des années 2000) que l’un de mes partenaires m’en fait voir de toutes les couleurs et agace le coach. Il s’inspire particulièrement d’un autre baller incontournable de la scène streetball, j’ai nommé Hot Sauce! Recruté par AND1 dans la Mixtape Volume 3 le bonhomme drible comme personne d’autre. Et là un ptit magnéto s’impose.

Ça pique hein!? L’intro me donne des frissons, c’est une tuerie! Croyez moi quand un basketteur de 13 ans 1/2 voit ça, il devient fou.

Puis AND1 s’embourgeoise un peu et devient ultra commercial. Le coté underground et intimiste des playgrounds disparait peu à peu au profit d’un show mégalo dans des complexes tout neufs. Heureusement, d’autres crew lancent leurs Mixtapes et c’est du lourd. Mes préférées sont celles de The Notic et de YPA.

De mon coté ça devait faire 1 an que j’avais pas touché le cuir, vous imaginez mon bonheur quand un pote balance le statut « BASKET JEUDI à 19 HEURES » j’en ai des courbatures partout. Non seulement j’ai revu mes classiques (cf plus haut) mais j’ai aussi été voir ce qui se fait en ce moment. Et en fouinant sur le nouveau forum de BS j’ai découvert la team Sx3 (South Side Streetball), des mecs du sud de la France qui en veulent. Ça cross et ça jump dans tous les sens, vous ne devriez pas être déçu en téléchargeant leurs Mixtapes.

AND1 Mixtape Vol 1 à 10
The Notic Mixtape Vol 1
The Notic Mixtape Vol 2
YPA Mixtape Vol 2
Sx3 Mixtape Vol 2
Sx3 Summer League 2009 Mixtape (fermez les yeux sur les effets à outrance)

Bonus : AND1 Mixtape Vol 1-4 – Soundtrack

Enjoy the game!

Ceux qui en veulent toujours plus, allez faire un tour du coté de streetballin.net. Ah et n’oubliez pas, en ce moment c’est le début des Playoff \o/ GO GO GO BULLS ! Faites nous rêver comme l’année dernière, on y croit. :lol:

OHMAGAD!!! N1!!!

Tel une groupie de Twilight qui rencontrerait Robert Pattinson, je suis tout émoustillé devant mon précieux. J’ai finalement réussi à ne choisir aucun de ceux-là. C’est grave doc?

Il est fin, il est beau et il fera bientôt le café. Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs je vous présente le Nexus One !

Holly shit à moi la touiteur mania ;)

★ TED.com : APPROVED

TED pour « Technology, Entertainment, Design », voilà quelques uns des grands domaines abordés par les conférenciers qui participent aux TED Talks. Le concept est basé sur le partage d’idées. Elles sont souvent prodigués par des orateurs spécialistes dans leur domaine et définitivement très passionnés. La contrainte de temps de 18 minutes les force à rester synthétiques, tout en nous donnant de quoi moudre de longues heures. Anyway, c’est très intéressant.

Toutes les conférences sont visibles sur TED.com. Attention prévoyez du temps devant vous, il y en a plus de 600. Certaines sont mêmes sous-titrés en français (ouf!).

Si je vous parle de TED aujourd’hui c’est qu’ils sponsorisent aussi les TEDx (la même chose organisée par d’autres) et celle de Paris s’est déroulé très récemment. Je vous conseille les très bon talks de Francois Taddei sur l’éducation, Christophe Galfard sur les trous noirs (pas encore online), Joël de Rosnay sur le web symbiotique et Soro Solo sur le beurre de karité, ahah.

Enfin à TED ils savent aussi s’amuser, comme le démontre le speech de clôture fait par Vinvin.